Le brassage

La réalisation de bière est très technique, mais voici le principe général que nous appliquons:

Le malt est concassé puis trempé dans l’eau, c’est l’empâtage. Nous faisons un empâtage par paliers de température successifs. Ensuite les drêches, le malt dont on a extrait le sucre, sont rincées avec de l’eau à 77 degrés puis nous mettons le moût obtenu à bouillir pendant 1 heure et 10 minutes en y ajoutant à divers moments les houblons.

Refroidi, le moût est fermenté pendant deux semaines à 20 degrés avec des levures spéciales de fermentation haute. Puis nous ajoutons du sucre au moût, dès à présent appelé bière, juste avant la mise en bouteille afin d’opérer la deuxième fermentation. C’est à ce moment que le gaz carbonique, ne pouvant s’échapper, va saturer la bière et lui donner son gaz.

Et enfin après quelques jours à 20 degrés pour terminer la fermentation, la bière part en garde durant trois à quatre semaines afin de se maturer et développer tous ses arômes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s